lundi 22 septembre 2014

monde


malcom-wittgenstein

Norman Malcolm - Wittgenstein : Un point de vue religieux

FC

Éthologie
Selon André Brahic, dans "Enfants du Soleil",  il y a des tera de tera de tera étoiles dans l'univers soit 1 000 000 000 000 x 1 000 000 000 000 x 1 000 000 000 000 d'étoiles ce qui donnent 10 puissance 36 étoiles. Une autre source se limite à 10 puissance 23.
Un humain ne peut expliquer l'existence d'un parent ou d'une personne inconnue qu'il côtoie en permanence ou par hasard.  Cet autre humain existe. Le monde dont il est l'un des éléments ne s'explique pas non plus. Le monde existe. 

Un vivant apparaît lors de la fusion réussie d'une cellule sexuelle femelle et d'une cellule sexuelle mâle. Puis il finit par disparaître un jour en ayant donné naissance ou non à un ou plusieurs vivants. Un corps vivant a un début et une fin. 

Il y a trois milliards d'années apparaissent les premiers vivants monocellulaires. C'est au niveau de la cellule que se trouve le programme des corps multicellulaires. La cellule est une forme du monde comme le non vivant. Les cellules qui composent tous les vivants sont les descendantes des toutes premières qui sont apparues alors. Il n'y a pas d'interruption depuis cette époque. Et comme elles sont une autre forme du non vivant, elles ont le même âge que le monde. Le corps disparaît, la cellule se dédouble. L'éternité du vivant existe au niveau de la cellule.

Chez les humains on peut faire une description unitaire du monde mais non une explication unitaire. Les explications existent au niveau de chaque humain et au niveau de tous les groupes qui existent. Il y a autant d'explications que d'humains et étant donné que ce sont des animaux sociaux il y a autant d'explications que de groupes. 

La description unitaire est l'explication du groupe des 7 milliards d'humains: on l'appelle science exacte. 

Tout cela vaut pour l'espèce humaine qui n'est qu'une parmi quelques millions d'espèces vivantes. 

Copyright - GS