mercredi 27 février 2013

Le monde andin précolombien et le mode de production humain



 


 27.02.2013 - L'Essai et la revue du jour

L'essai du jour par Jacques Munier

 John Victor Murra / Revue Sociologie
John Victor Murra : Formations économiques et politiques du monde andin (Editions de la MSH) 
L’ouvrage, augmenté des contributions d’anthropologues comme Maurice Godelier, Nathan Wachtel ou l’historien de l’économie proche de l’Ecole des Annales Ruggiero Romano, rassemble l’essentiel des écrits publiés de l’américaniste John Victor Murra, qu’on va découvrir pour la première fois en ... 

Ethologie

3 modes de production.
L'humain est un animal. Comme tout vivant, il est en permanence en quête de ressources de vie et de ressources de reproduction. Les points forts de l'humain c'est la main-outil et la sociabilité-travail. Ce duo détermine sa prééminence actuelle. On peut schématiquement définir trois étapes dans l'évolution de ce duo auxquels ont peut attribuer le terme de mode de production:
-  depuis l'émergence du primate humain il y a - 7 millions d'années jusqu'à la révolution néolithique: le mode de production humain où l'essentiel du travail est fondée sur la force humaine
- le mode de production animal à  partir de la révolution néolithique
- le mode de production mécanique à partir de l'âge du fer

Chaque mode atteint deux niveaux là où il existe: un optimum qui en  marque une apogée équilibrée et un maximum où le modèle devient excessif et déséquilibré. 
Par rapport à ce que nous connaissons de l'époque préhistorique  - grâce à l'archéologie et aux traces matérielles - et de l'époque historique - où viennent s'ajouter les textes écrits - , on peut rattacher certains peuples à ces modes de production

Nous devons cependant en parler précaution. Plus on remonte vers les 7 millions d'années, moins nous avons d'informations. Mais contrairement à la manière de penser qui nous est coutumière, ces temps sont aussi importants que ceux que nous connaissons: une année chez les humains loin dans le passé vaut une année d'aujourd"hui. Et grâce à l'éthologie, il est possible de lui rendre sa place: en cette année lointaine, chaque humain est comme aujourd'hui en quête de ressources de vie et de ressources de reproduction. La grande différence, c'est le nombre d'humains.
Chaque mode de production possède sa limite démographique
- A la veille de l'apparition du mode de production animal, il y a environ 10 millions d'humains. On peut affirmer que c'est un maximum démographique rendu possible par lui. 
- Lors de l'apparition de l'âge du bronze puis du fer, nous sommes entre 250 et 300 millions d'humains. Voilà un maximum démographique pour le mode de production animal
- Nous sommes aujourd'hui environ 7 milliards. C'est notre maximum actuel pour le mode de production mécanique.
On constate donc que chaque mode de production suivant est immensément supérieur au précédent. Cela nous explique pourquoi les Indiens des Amériques que ce soit les Fédérations Sioux ou les Incas s'effondrent quand ils entre en opposition avec les Européens entre les XVI° et XIX° siècle. Les Indiens sont les derniers champions du mode de production humain tandis que les Européens sont déjà fort avancés dans le mode de production mécanique. Il manque une étape entre eux. Les Incas n'ont pas inventé la roue car ils n'avaient aucun animal de trait qui existe dans le mode de production animal - équidés ou bovins. Quant aux Indiens du Nord, le cheval qu'on leur connait est espagnol et il arrive au XVI° siècle, bien trop tard pour leur permettre de rattrapper leur retard. Et ces deux peuples n'ont pas connu l'âge du fer car sur ces territoires il n'était pas accessible comme il l'était en Eurasie à la fin du mode de production animal. 
L'Afrique a connu le mode de production animal mais elle a du céder le pas face au mode de production mécanique des Eurasiens pour la même raison: la difficulté à trouver du fer en quantité suffisante pour passer à ce mode de production
 
Cette évolution n'est pas lié aux compétences des humains mais aux opportunités de l'environnement. Et l'évolution pourrait être considérée comme un éternel retour des humains sur une ligne d'évolution matérielle. Mais comme la population humaine ne cesse d'augmenter, les humains toujours trouver la capacité à coexister pacifiquement dans un environnement humain de plus en plus populeux. Même la 2° guerre mondiale qui aurait entrainé la disparition de 50 millions d'humains n'a pas empêché ceux ci de passer de 2 milliards en 1929 à  3 milliards en 1960. 
 
 


lundi 25 février 2013

Tout vivant pense même si chaque espèce considère toutes les espèces autres qu'elle ne pensent pas.

Quand les éléphants pleurent





Quand les éléphants pleurent


Sue Savage-Rumbaugh - Ape language

"Si l'on passe sur la légère différence dans la forme de la face, on peut déchiffrer les émotions des grands singes aussi facilement et aussi précisément qu'on lit les sentiments et les émotions chez l'être humain. Il y a peu de sentiments que les grands singes ne partagent pas avec nous, sauf peut-être la haine de soi. Il ne fait aucun doute qu'ils expérimentent et expriment l'exubérance, la joie, la culpabilité, le remords, le dédain, l'incrédulité, la honte, la tristesse, l'émerveillement, la tendresse, la loyauté, la colère, le manque de confiance et l'amour. Un jour, peut-être, nous serons capables de faire la démonstration de l'existence de telles émotions sur un plan neurologique. D'ici là, seuls ceux qui vivent et interagissent avec les grands singes dans la même proximité qu'avec les membres de leur propre espèce se révèleront capables de comprendre l'ampleur des similitudes de comportement entre le grand singe et l'homme"


René Descartes
"Car c'est une chose bien remarquable qu'il n'y a point d'hommes si hébétés et si stupides, sans en excepter même les insensés, qu'ils ne soient capables d'arranger ensemble diverses paroles, et d'en composer un discours par lequel ils fassent entendre leurs pensées; et qu'au contraire il n'y a point d'autre animal, tant parfait et tant heureusement né qu'il puisse être, qui fasse le semblable. Ce qui n'arrive pas de ce qu'ils ont faute d'organes [...]. Et ceci témoigne pas seulement que les bêtes ont moins de raison que les hommes, mais qu'elles n'en ont point du tout"
(Discours de la méthode, édition établie par A. Bridoux, Oeuvres et lettres de Descartes, pp 165-166, Gallimard 1953)




Descartes  "osa dire que les bêtes étaient de pures machines qui cherchaient à manger sans avoir appétit, qui avaient toujours les organes du sentiment pour n'éprouver jamais la moindre sensation, qui criaient sans douleur, qui témoignaient leur plai- sir sans joie, qui possédaient un cerveau pour n'y pas recevoir ridée la plus légère, et qui étaient ainsi une contradiction perpétuelle de la nature.

( Voltaire - Le Philosophe ignorant - Voltaire - Œuvres complètes Garnier tome 26 - p 51)

page 43




dimanche 24 février 2013

Mais qu'est ce que "la France" ... ou "la Grande Bretagne"?


FC - 23.02.2013 - Une Fois pour toutes
Jean-François Kahn
28 minutes

Cette semaine, Dominique Souchier reçoit Jean-François Kahn. Et c'est une fois pour toutes.

L’Invention des Français - Flammarion 

L'histoire des Gaulois et des Romains est présentée de façon ludique. L'auteur fait revivre des figures de héros injustement oubliés : Vindex, la reine Boudica, Sacrovir, etc. - Note de l'éditeur -

Ethologie.
La France est le territoire des Français dans l'esprit des Français c'est-à-dire  des humains qui occupent un territoire physique précis sur la planète Terre et qu'ils ont nommé de cette manière.

Le territoire d'un vivant c'est l'espace physique où les ressources de vie et de reproduction lui reviennent en priorité. Par exemple, dans le logement d'un humain, son territoire particulier, les enfants sont ses enfants, les époux sont liés l'un à l'autre, toutes les ressources de vie - tout ce qu'il a acquis et qui s'y trouve - en général, lui appartient. Comme l'humain est un vivant sociable, les groupes dont il fait partie possèdent également un territoire où les ressources de vie sont réservées de préférence à leurs membres.

L' Histoire c'est la Bible qui raconte aux grands et aux petits pourquoi ce qui est "nous" est bien "à nous". Les humains se sentent chez eux là où ils vivent. Tout leur est familier et cette familiarité leur appartient. "Cela a toujours été ainsi". Nous ne sommes pas dans la description du passé mais dans celle de l'éternel présent:
- Avant les Celtes, d'autres peuples vivaient dans cet espace? Sans importance, pour J F Kahn, les alignements de Carnac ou les peintures de Lascaux c'est la France. Qu'un Carnakois ou un Lascien des origines vienne donc soutenir le contraire! 
- Le département du Nord était belge avant 1668 date du traité d'Aix-la-Chapelle? Qu'ils y viennent, on les attend de pieds ferme! 

Israël se réfère à la Bible où Dieu en personne confirme leurs droits actuels et les Français à l'Histoire de France ou les Grands Bretons à la leur. 

JF Kahn écrit que la France s'est inventée en 3000 ans. Dans 3000 ans, nous serons toujours là mais avec une autre histoire et un autre nom. 

Quant aux vivants non-humains qui nous dépassent nettement en nombre, ce territoire ce n'est pas la France: chaque espèce lui applique sa propre familiarité et la considère comme son propre territoire.

mercredi 20 février 2013

L’évolution particulière de sapiens en comparaison avec son cousin le chimpanzé

L’évolution particulière de sapiens en comparaison avec son cousin le chimpanzé

Par Alain Prochiantz de l’Académie des sciences, dans le cadre du colloque Naissance, émergence et manifestations de la conscience (2/6)
Ethologie
Mais quand  donc un humain nous expliquera-t-il que la différence entre tous les animaux dont l'humain est infinitésimale par rapport à l'univers et que l'anthropocentrisme manifesté par lui n'est que du spéciocentrisme c'est à dire le comportement de celui qui estime que l'univers est à son service voire qu'il n'a été créé que pour lui. 
Le jour, où les souris mutantes seront 1000 milliards sur Terre, le dieu des humains ce sera la Bonne Souris.

vendredi 15 février 2013

L'ancêtre commun à tous les mammifères est apparu après les dinosaures

L'ancêtre commun à tous les mammifères est apparu après les dinosaures

Saviez-vous que la première révolution technologique remontait à l’Antiquité ?

Edito Saviez-vous que la première révolution technologique remontait à l’Antiquité ?
 Lettre gratuite hebdomadaire d'informations scientifiques et technologiques Créée, en 1998, par René Trégouët, Sénateur, rapporteur de la Recherche et Président/fondateur du Groupe de Prospective du Sénat

Ethologie
Ce n'est pas la première car bien avant l'invention de l'écriture, il y eut d'autres révolutions technologiques.

jeudi 14 février 2013

Chłopcy z Nowoszyszek / Wicik Zywica - Florian Czarnyszewicz









"Chłopcy z Nowoszyszek to czwarta i zarazem ostatnia powieść Floriana Czarnyszewicza – ukazała się w Londynie w roku 1963, a więc na rok przed śmiercią pisarza. Ta książka jest w pewnym sensie kontynuacją Nadberezyńców oraz Wicika Żywicy, a zarazem swoistym ich epilogiem".

Maciej Urbanowski





Fin de 1918.  Règlements de comptes entre Polonais qui retrouvent leur indépendance, les Biélorusses qui en rêvent mais qui doivent trouver un espace entre les deux grands voisins slaves et les Bolchéviques à vocation universaliste et révolutionnaire. Livre écrit par un représentant du mouvement indépendantiste et catholique des Confins Orientaux (Kresy) de la Pologne ressuscitée et installé définitivement depuis 1920 en Argentine. Le livre a paru à Londres en 1963 au moment où la Pologne populaire vit ses plus beaux moments. Mémoires d'un passé radieux qui ne reviendra plus.

Ethologie.
Trois états, un petit, un moyen et un grand. Le grand avait avalé le moyen qui avait, dans son ventre, le petit. Hasard de la guerre ( 1914-1918): le grand vomit le moyen et le petit. Le moyen se ressaisit et se met en chasse du petit. En fin de compte, en 1920, le grand avale le petit mais le vomit à nouveau en 1989. A cette époque, le moyen n'aura plus aucune envie ni capacité à dévorer le petit.
Avec la Russie dans le rôle du grand, la Pologne, dans celui du moyen et le Belarus dans celui du petit.
Qui oserait insinuer que le Darwinisme c'est la loi du plus fort?

Petit rappel. 

On peut schématiser l'évolution des vivants de cette manière.

A) Évolution biologique. 
Tous les vivants d'aujourd'hui sont les descendants  des corps monocellulaires d'il y a 2 milliards d'années. Il y a aujourd'hui plusieurs millions d'espèces ayant chacune "son programme" inscrit dans son ADN. ADN du chêne pédonculé, ADN de l'Aedes Aegypti ( moustique porteur de la Dengue), ADN de l'homo sapiens. Chez ce dernier, la loi du plus adapté a pour résultat que nous sommes 7 milliards et zéro homo sapiens neanderthalensis. Cela n'a rien à voir avec la Shoah!

B) Evolution technologique.
Les primates sont restés proches des arbres et les humains sont revenus sur le sol ferme et grâce aux outils et à la sociabilité, il sont les animaux moyens les plus nombreux. Qui a choisi, il y a 3 millions d'années, cette bombe atomique qu'est la main alliée à la sociabilité? Ni M. Dupont, ni M. Popov, ni M. Li. 

C) Evolution éthologique.
Il y a autant d'univers éthologiques que d'espèces. C'est une mise en oeuvre de la biologie et de la technologie. Dans chaque espèce, chaque individu est en quête de ressources de vie et de ressources de reproduction. Il y a concurrence de tous contre tous. Mais ces ressources sont pour ainsi dire illimitées dans les états non critiques. Tous les cerfs d'une même forêt ne sont pas tués par le vainqueur lors du rut annnuel et jamais une espèce ne disparait parce que tous ses membres se sont entretués. Quant à la notre, malgré nos crises et nos guerres nous étions un milliard en 1800 et seront 9 en 2050. Il y eut, il y a et il y aura des humains heureux et malheureux tant que notre espèce ne s'éteindra pas comme cela devrait lui arriver un jour, de manière naturelle. 






Florian Czarnyszewicz - Wicik Żywica -

L'auteur nait à Bobrujsk en 1900 dans une famille de petits propriétaires "nobles" polonais  ( bielorusse: Ваколічная шляхта) , qui ensemencent et récoltent leurs blés à la force de leurs poignées. Ils sont entourés de paysans biélorusses dans un pays qui fut jusqu'au XVIII° siècle rattaché à la Pologne avant d'être intégré à l'Empire Russe multinational. Cela leur a permis de garder leur religion, leur culture et leur classe.

En 1918, son pays réapparaît et se reconstruit dans ses frontières. Un jour, celles-ci arrivent jusqu'à la Bérézina, là où il est né mais c'est sans lendemain.  Les Soviétiques offrent un état aux Biélorusses qui sont plus nombreux et plus légitimes qu'eux dans cette région.

Florian Czarnyszewicz quitte la Pologne et l'Europe et devient boucher en Argentine. Et ses loisirs, il les consacre à rêver d'une union polono-biélorusse qui donne naissance à quatre romans du Far East Polonais "rempart contre les Russo-Asiates". 

Ethologie:
Au fond de mon jardin, il y a un mur qui fait frontière. Au delà ce n'est plus mon territoire mais celui d'un autre humain. D'un autre humain, certes, mais non celui d'un non-moi.

















lundi 11 février 2013

RT - L'ancêtre commun à tous les mammifères est apparu après les dinosaures

L'ancêtre commun à tous les mammifères est apparu après les dinosaures

Jusqu'à présent, il était admis que l'apparition des mammifères avait eu lieu avant l'extinction des dinosaures et de 70 % des espèces de la planète, provoquée il y a 65 millions d'années, par l'impact catastrophique d'un astéroïde qui a bouleversé le climat.
Mais une étude parue dans la revue Science vient de remettre en cause cette théorie. Dans ces travaux, les chercheurs se sont appuyés sur la plus grande banque de données au monde, combinant les traits génétiques et morphologiques des différentes espèces, pour reconstruire l'arbre généalogique des mammifères placentaires, la plus importante branche de cette famille, avec plus de 5.100 espèces vivantes d'une extraordinaire diversité puisque la plus petite fait 1,5 gramme et la plus grande, la baleine bleue, peut atteindre 190 tonnes !
Au terme de ce travail, les chercheurs pensent désormais que l'ancêtre des mammifères serait apparu entre 200.000 et 400.000 ans après la fin des dinosaures, soit  environ 36 millions d'années plus tard que les estimations basées seulement sur des données génétiques. Cet ancêtre commun des mammifères devait avoir la taille d'un petit rat d'environ 200 grammes. Il avait sans doute des poils et une une longue queue et possédait déjà un remarquable cerveau, muni d'un cortex très organisé, avec une riche connectivité entre les deux hémisphères cérébraux et un odorat très développé.
Selon cette étude, "L'analyse de cette énorme quantité de données montre bien que des espèces comme des rongeurs et des primates n'étaient pas contemporaines des dinosaures mais descendent d'un ancêtre commun, un petit animal mangeur d'insectes, qui est apparu peu après la fin des dinosaures".
Article rédigé par Elisa Tabord pour RT Flash
Science

RT Flash - L'ancêtre commun à tous les mammifères est apparu après les dinosaures

L'ancêtre commun à tous les mammifères est apparu après les dinosaures

 Selon cette étude, "L'analyse de cette énorme quantité de données montre bien que des espèces comme des rongeurs et des primates n'étaient pas contemporaines des dinosaures mais descendent d'un ancêtre commun, un petit animal mangeur d'insectes, qui est apparu peu après la fin des dinosaures".

mardi 5 février 2013

A quoi sert l'archéologie?



A chaque fois que l'on s'intéresse à un évènement humain il faut le dater dans l'évolution et l'insérer dans les quêtes du présent des ressources de vie et des ressources de reproduction.

Il existe dans des endroits déserts aujourd'hui en Sibérie Asiatique bien des endroits où sont enterrés un grand nombre de traces des humains qui y vécurent entre 60 000 ans et l'arrivée des colons slaves. Mais, soit parce que ces lieux sont déserts, soit parce que les peuples qui y vivent sont pauvres ou non concernés, nous en savons peu de choses.

Partons d'un exemple.

A Bavay, le forum est construit entre le Ier et le IVe siècle.- 

Chronologie:
( Nicolas CHALMIN Exposé d' Histoire de l'Art Antique ( Module ART et POUVOIR ) Avril 1998 - Université d'ARTOIS ARRAS  pchalmin@nordnet.fr )

- Dès la fin du Moyen-Age, les vestiges encore visibles de la ville antique ont suscité l'intérêt local

- Au XVIIIème siècle, de nombreuses découvertes fortuites se produisent

- Aux alentours de la Révolution, le passé antique de Bavay éveille la curiosité des " Antiquaires ", des érudits épris de la civilisation romaine et la convoitise des amateurs d'art.

- A la fin du XIX ème, un seul inventaire a été publié.

- A partir de 1906, Maurice Hénault, un archiviste de la bibliothèque de Valenciennes, prend en charge la recherche archéologique à Bavay. Pendant plus de trente ans, il recueille un nombre considérable d'objets et note une foule de renseignements .

- En 1936, Henri Biévelet, nouveau directeur de l'institution Notre-Dame-de-l'Assomption le remplace.

- En 1940, un bombardement allemand détruit une grande partie de la ville, dont la zone du forum. Les autorités françaises déclarent tout le secteur entourant le forum " zone archéologique " et décident d'acquérir ces terrains.

- De 1942 à 1976, Biévelet pratique la fouille de ce qu'il appelle le " grand ensemble ": à l'ouest la plus grande partie des cryptoportiques ainsi que l'esplanade et à l'est la basilique civile.

- 26 juin 1976 : le musée est inauguré, imaginé dans la tête des architectes Jourdain et Waldschmidt. (Un peu d'histoire - La Voix du Nord )

- Depuis 1989, de nouvelles recherches archéologiques, visant à affiner l'étude architecturale et la chronologie du forum sont entreprises.

-  3 juillet 2000 : le conseil général décide la départementalisation du musée (jusque-là municipal) ; le forum fait l'objet d'un bail emphytéotique entre le Département et le propriétaire l'État.

- De 2001 à 2006 : de gros travaux de mise en conformité, de sécurité ou d'amélioration de l'accueil sont entrepris : 747 639 E.

- 13 avril 2006 : le conseil général affirme son intérêt pour le transfert de propriété du site, pour « garantir la cohérence de conservation de l'ensemble et mettre en œuvre un véritable projet de revalorisation du site auprès du public ». Une politique volontariste.

- 25 juin 2006 : le musée fête ses 30 ans. À cette occasion, la stèle en hommage au chanoine Henri Bièvelet est dévoilée. À partir de 1906, Maurice Hénault a entamé des recherches. C'est sur la base de ce travail que le chanoine a mené les fouilles jusqu'en 1976.

- 2009 : le Département devient propriétaire du site. Commencés fin 2009, les travaux de rénovation et de mise en valeur du site archéologique ont pris fin. Le patrimoine antique bavaisien a retrouvé de sa superbe avec des vestiges débarrassés de leur végétation, consolidés et remaçonnés.


- 14 septembre 2011, le Président du Conseil général, inaugure les travaux de rénovation du musée/site archéologique de Bavay. Il dévoile le nouveau nom du site : Forum antique de Bavay, musée archéologique du Département du Nord.

- 2013: la fréquentation du  musée évolue autour de 40 000 visiteurs par an.



Ethologie.

Quand la ville est construite, elle est un lieu de pouvoir de l’État Romain dans une région nouvellement conquise.  Sa durée de vie se prolonge sur trois siècles au moins. Puis la structure de l'état se modifie et le lieu perd son importance. Il devient peu à peu un village agricole identique à ceux qui existent autour de lui.

Au niveau mondial, du début de l'ère chrétienne à 2010, la population mondiale  passe de 200 à 6972 millions d'habitants. Le PIB mondial lui passe de 112,5 à 74 004 milliards de dollars internationaux. Le PIB par habitant évolue de 1,8 à 10,6 dollars. Mais la population a été multipliée par 35. 

En France, du début de l'ère chrétienne à 2010, la population  passe de 10 à 64,6 millions d'habitants. Le PIB ( nous avons pris le PIB total de l'Europe de l'Ouest) lui passe de 11,1 à 2 146 milliards de dollars internationaux. Le PIB par habitant évolue de 1,1 à 33 dollars par habitant. Mais la population a été multiplié par 6,5.

Donc, en France, en 2000 ans, là où il y avait un humain, il y en a environ 7 et ses ressources de vie ont été multiplié par 30 environ. Là où il y avait 1,1 dollars de ressources de vie, il y en a plus de 180.  C'est pour cette raison que l'on est passé de la manière de regarder les ruines au Moyen Age aux dépenses engagées à partir de 2009 par la collectivité départementale.

Et pourquoi cette dépense a été faite pour la construction d'un musée archéologique? Au Moyen Age, les français, chez eux, construisaient des cathédrales pour s'y retrouver en groupes, périodiquement. De nos jours, ils se retrouvent, entre autres, dans des musées. Mais pas seulement. Nous parlons de se retrouver car nous ne parlons pas du contenu idéel. L'humain est un vivant sociable. Et c'est la sociabilité qui se manifeste dans les regroupements et non la présence d'une déité ou de pierres témoins du passé.

L'Egypte à l'heure anglaise

L’Égypte à l'heure anglaise

Commentaires.
Il raconte l'inauguration du canal de Suez en 1869 avec Ismaël Pacha devenu khédive héréditaire du sultan de Constantinople contre monnaies sonnantes et trébuchantes. Le pays est en faillite car endetté auprès de la France et du Royaume Uni. Étonnant: tous ces égyptiens qui ont traversé les mers à pied comme Jésus pour emprunter dans les banques de ces deux pays accueillants.

L'unique moyen de rembourser la dette, c'est de produire de plus en plus de coton pour les usines textiles anglaises. Lesquels débarquent leurs soudards et s'emparent de l'état. Derrière chaque ministre s'installe un décideur anglais. Les Égyptiens sont 10 millions. Le canal et le coton ne servent qu'à enrichirent l'Europe. Chez eux persistent les 3 C: contrôle par les Européens, corruption des riches contre les pauvres et correction par le fouet quand ça râle.

Ethologie:
Ils sont aujourd'hui 80 millions. Sans les barbares européens, ils seraient 10 fois moins nombreux et vivraient de miel et de lait, le paradis en quelque sorte. Eh bien, non: bienvenus en enfer. Et ce n'est que le début de la fin.

lundi 4 février 2013

Des chrétiens contre les croisades / Cahiers de civilisation médiévale

France Culture - 6h30 - L'Essai et la revue du jour
Des chrétiens contre les croisades / Cahiers de civilisation médiévale
7 minutes Écouter l'émissionAjouter à ma liste de lectureRecevoir l'émission sur mon mobile





Martin  Aurell : Des chrétiens contre les croisades. XIIe-XIIIe siècle (Fayard) / Revue Cahiers de civilisation médiévale N°220 Dossier Les cinq sens au Moyen Âge           Martin  Aurell : Des chrétiens contre les croisades. XIIe-XIIIe siècle (Fayard)   Contrairement à ce qu’on pourrait penser, les croisades n’ont pas fait l’unanimité à leur époque. Cette institution originale dans ...

Ethologie
Ce qui est écrit, c'est de la communication c'est à dire une évolution vers l'écrit des cris significatifs que se lancent les humains l'un vers l'autre lors de la quête collective de leurs ressources de vie. 
Cet essai du jour n'a aucun lien avec un quelconque passé qui n'existe pas tout simplement. Mais il est utile dans le présent permanent dans lequel les humains vivent. 

En voici quelques preuves.
- Le livre de Martin Aureil est sa manière à lui de trouver ses ressources de vie. 
- Mais s'il y gagne des ressources de vie, c'est que le groupe des humains lui donne une partie de ces ressources qu'il a acquis collectivement en échange de son livre. (alimentation, vêtements, logement, etc ...)
- Donc ce livre, c'est ce que l'auteur apporte, c'est sa contribution à la quête collective des ressources de vie. Et qu'apporte-t-il? C'est relativement simple mais un peu long à montrer. Il faut faire la liste de tous les humains qui apparaissent dans le livre soit nommément, soit collectivement un peu à la manière des index des personnes qui apparaissent parfois dans certains livres. Ici on rencontre, par exemple, le roi Louis VII ou les Croisés.
- Et en quoi cette liste est-elle une contribution de l'auteur à la quête collective des ressources de vie? Il y a sur la planète Terre, un espace de géographie physique que les humains qui l'occupent et le délimitent appellent "France" eux-mêmes s’appelant  "Français". Quand l'auteur parle de Louis VII, il "enracine dans le passé" cet état et ses habitants car Louis VII fut roi de France de 1137 à 1180. Si des non Français veulent s'installer dans cet espace, les 67 millions de Français les rejetterons en dehors des frontières de leur territoire au nom de ce droit bimillénaire. C'est comme l'oiseau qui chante sur une branche en nous disant de manière répétitive "ici est mon territoire, ici j'attends une XX de mon espèce". On y parle aussi des Croisades chrétiennes. Et cela permet à un sous groupe de "Français" de marquer également leur territoire. Tous les jours les catholiques doivent comme l'oiseau chanter dans leurs églises "ceci est notre nid, n'y touchez pas si vous n'êtes pas de notre groupe". 

Mais, le jour où il n'y aura plus de "Français" en "France" ni de "chrétiens" dans les églises, d'autres livres paraîtront qui renforceront la quête des ressources collectives des humains qui en auront pris la place. 


Quelques citations de l'article de Jacques Munier.



JM: les croisades n’ont pas fait l’unanimité.

B: C'est la raison d'être de ce livre, sa plus-value.
 

JM: ( Les croisés obtiennent) l’indulgence des péchés ou le moratoire des dettes. ( Ils ont )la croix cousue sur le vêtement

B: Un combattant reçoit des ressources de vie de son groupe.

JM: cette « guerre (est) juste »

B: Tous les groupes ou états humains n'ont quasiment fait aucune guerre injuste. 

JM: les exactions des hommes en armes, les pogroms et autres violences contre des populations désarmées. les massacres perpétrés à Antioche et à Jérusalem. la violence déchaînée contre les juifs et les pillages

B: Une fois la guerre terminée, on regrette cela et on l'oublie. L'éthologie humaine a besoin de connaitre le nombre de personnes massacrées, violées ou violentées lors de chaque grande bataille enseignée dans écoles. C'est une problème d'exactitude scientifique.

JM: « les rois prirent la route avec leurs épouses, ainsi que plusieurs barons qui ne répudièrent pas les femmes de peu avec lesquelles ils cohabitaient. Ils s’adonnèrent avec elles à des immondices abominables contre Dieu ».
une multitude de femmes dans les camps chrétiens, qui auraient dû rester chastes. ». La peur de l’infidélité des épouses restées au pays.

B: L'humain est un vivant et tout vivant est en quête de ressources de reproduction de manière permanente. Emmener des XX, permet aux XY de moins violer là où ils se trouvent
 
JM: la quatrième croisade, après la prise de Jérusalem par Saladin ( voit la création de) la « dîme saladine ». ... Philippe-Auguste, un an avant son départ, décide de supprimer la dîme saladine en déclarant : « Il nous est apparu que nous offensions Dieu, plutôt que de l’apaiser, par l’offrande d’un sacrifice au prix des larmes des pauvres et des veuves ».

B: Saladine ou pas, la dîme a fait des ecclésiastiques un groupe social opulent tout en n'éradiquant nullement la misère des pauvres et des veuves.