mardi 30 septembre 2014

grec

Marc Richir La naissance des dieux Sens & Tonka


Marc Richir - La naissance des dieux

FC

Éthologie

Les deux points forts des humains par rapport aux autres mammifères sont leurs mains et la sociabilité. Ils acquièrent leurs mains par la fréquentation des arbres depuis des millions d'années, mains qu'ils libèrent quand ils se retrouvent définitivement sur le sol ferme. La sociabilité des mammifères apparaît avec les mamelles qui unissent intimement l'ascendante et les descendants. Elle est également nécessaire dans un univers aussi mouvant que les arbres. 

Les humains vivent en groupe. Sans groupe, l'humain végète ou dépérit. Le groupe existe dès la spéciation des homos sapiens. C'est en groupe que les humains sont en quête de ressources de vie et de ressources de reproduction. Tous les humains entre eux, comme tous les vivants entre eux, sont en concurrence totale les uns avec les autres. Mais comme le groupe apporte toujours beaucoup plus que ce qu'un individu fournit, cette concurrence finit toujours par céder le pas à la coopération du groupe. 

Le groupe crée la notion de dieu. La concurrence permanente le combat. Mais ce combat le conforte car c'est grâce au groupe que les humains augmentent et passent de 100 000 personnes il y a 200 000 ans à 7 milliards aujourd'hui. 

Les Grecs d'il y a 2500 ans ne sont qu'un groupe parmi les milliers de groupes de leur époque et les millions de groupes des époques suivantes.

Copyright - GS