lundi 18 août 2014

Explications : Ressources de Vie, Ressources de Reproduction et évolution

Éthologie

1) Il y a 2 à 3 milliards d'années, apparaissent les vivants eucaryotes sous forme de mono cellulaires dotées d'un noyau comportant une molécule ADN. Les cellules se reproduisent par scissiparité. On peut estimer qu'elles ne meurent jamais de vieillesse. Par contre il est probable que les composants de la cellule sont en permanence remis à neuf grâce aux échanges énergétiques et chimiques de la cellule avec son environnement. Elles ne meurent pas de vieillesse mais elles peuvent être tuées par un environnement défavorable.

2) C'est dans ce contexte que se met en place l'évolution où le mieux adapté l'emporte sur le moins bien adapté. Et la meilleure adaptation s'avère être la coopération. D'où l’apparition des vivants multicellulaires dont les étapes sont un peu mieux connues que celles des premiers vivants monocellulaires.

3) Dans les vivants multicellulaires, il y a deux types de reproductions: la reproduction monocellulaire qui concerne par exemple chacune des cellules qui constituent les 80 types d'organes ou de tissus qui composent le corps humains: les yeux, l'épiderme, le cœur, le sang etc.. et la reproduction multicellulaire qui concerne l'ensemble du vivant constitué par ces cellules.  La première fonctionne par scissiparité selon les mêmes règles fondamentales que les vivants monocellulaires - le corps humain est l'union de 1 000 à 10 000 milliards de cellules - et la seconde fonctionne de manière sexuelle: chaque vivant multicellulaire crée des cellules sexuelles dont la rencontre permet la reproduction du corps multicellulaire donné. Les multicellulaires apparaissent quand une cellule sexuelle femelle fusionne avec une cellule sexuelle mâle d'une espèce donnée. Et comme elles apparaissent un jour, elles finissent toujours par disparaître même sans intervention de l'environnement. Elles apparaissent, se développent et se reproduisent puis disparaissent. Chez le vivant multicellulaires, les cellules qui sont des vivants monocellulaires qui ont fusionné pour les constituer meurent en même temps que lui à cause de cette fusion qui les a rendu totalement dépendant les uns des autres.

4) Les ressources de vie permettent à chacune des cellules d'un vivant de vivre. Il y a l'alimentation de chaque cellule en particulier, par l'entretien de chacun des organes et des tissus et plus généralement la pérennité du corps du vivant dans sa totalité. Chaque espèce considère les autres espèces comme ressources de vie et à l'intérieur d'une espèce, chaque vivant est en concurrence avec son voisin. La concurrence est a a priori pacifique puisque par exemple pour les humains tous les animaux non humains et toutes les plantes sont des ressources de vie: les ressources de vie pour lui qui n'est qu'une espèce parmi quelques millions lui paraissent infinies . Mais en cas de pénurie, la concurrence devient cruelle. Les animaux non sociaux se battent entre eux et les animaux sociaux se font la guerre.


 5) Les ressources de reproduction concernent les vivants multicellulaires et les espèces dont ils font parties. L'évolution est fondée sur l'apparition des groupes de cellules qui coopèrent entre elles mais il n'y a pas qu'une seule manière de se regrouper et de coopérer: d'où la multiplication des espèces et la reproduction sexuelle qui se fait toujours dans une espèce donnée. Sont les mieux adaptées les vivants qui se reproduisent le plus. La quête des ressources de reproduction donne également lieu à conflits individuels ou collectifs. Les espèces visent à l'emporter et à être plus nombreux. Elles ne cessent de se modifier. Les espèces non sociales visent à reproduire le maximum d'individus de leur espèce.  Quand aux espèces sociales, elles forment en plus des groupes du plus petit - celui qui produit un nouveau vivant - au plus grand - celui que l'on appelle état ou super état -  et n'ont de cesse de les reproduire.

 Copyright - GS