jeudi 10 juillet 2014

meurtrier





Gérard Bonnet ( EPCI) - Psychanalyse d'un meurtrier

FC

Éthologie 

Tous les vivants sont en concurrence permanente entre eux à l'intérieur de leur espèce et entre les espèces.

Entre deux vivants d'une même espèce, le rapport de force est inégal soit à cause de l'âge - l'adulte est plus fort que l'enfant et le vieux est plus faible que  le jeune - soit à cause des circonstances de la vie - le malade est plus faible que l'individu en bonne santé. Et pour bien d'autres causes. C'est le plus adapté qui l'emporte.

Chez les animaux sociaux, l'union fait la force: un individu peut-être vaincu par un groupe. Chez les humains s'y ajoute la technologie: une main munie d'un outil l'emporte sur la main nue. Les animaux sociaux vivent dans des groupes que régissent des règles qui tempèrent le surcroit de force qu'un individu trouve grâce au groupe ou grâce à la technologie. Quand deux loups se battent pour une nourriture le plus fort l'emporte. Si ce sont deux humains, l'un d'entre eux peut être armé. 

Selon la règle de la pérennité du plus adapté, un groupe se délite si ses membres utilisent la force du groupe contre d'autres membres de manière indue. Il y a des règles qui s'imposent extérieurement - mobilisation des membres pour empêcher la transgression - et intérieurement - conséquences psychologiques chez le transgresseur.

Copyright - GS