mercredi 21 mai 2014

catastrophe






Alexandre Magnan et Virginie Duvat - Des catastrophes... "naturelles" ?

FC

Éthologie


Les 150 000 premiers humains d'il y a 200 000 ans, en mode de production humain, donnent naissance aux 10 millions de descendants en mode de production domestique d'il y a 6 à 7 000 ans.


Ceux ci donnent naissance aux 50 millions d'il y a 4000 ans au début de mode de production industriel. Puis c'est le début de l'emballement dont voici des chiffres approximatifs.


En 1800, les 100 millions d'humains d'il y a 4000 ans donnent naissance à 1 milliard d'humains. Puis à 2 milliards en 1930, 3 en 1945, 4 en 1965, 5 en 1950, 6 en 1995 et 7 en 2010. L'emballement va continuer: 8 en 2035, 9 en 2060 et 10 autour de 2100

Cela est possible parce que chaque humain nouveau trouve les ressources de vie et de reproduction dont il a besoin. A chaque génération, étant donné qu'il y a toujours plus d'humain, les outils augmentent en importance. Ceux des 150 000 premiers humains ne devaient pas dépasser leur poids. En 2015, pour chaque humain, il y a des milliers de tonnes d'outils qui constituent les lieux de ressources de vie et les lieux de reproduction. Il faut prendre en compte tous ce que les humains ont fait de leurs mains depuis leur émergence jusqu'à aujourd'hui.

Il y a 200 000 ans, la trace d'un humain était celle d'un animal moyen. Aujourd'hui de vastes territoires sont façonnés par lui aux dépends du non vivant et de tous les autres vivants. Comme il est un vivant comme tous les autres vivants, ce poids se retourne également contre lui.

Copyright - GS