mardi 28 octobre 2014

guerre


Blessés psychiques de la Grande Guerre (Les)

Louis Crocq - Les Blessés psychiques de la Grande Guerre

FC

Éthologie

On évalue les morts provoqués par la I° guerre mondiale à environ 1,6 millions d'humains et les blessés à 21,2 millions. En 1910, il y a 1750 millions d'humains et en 1920, 1860 soit une progression de 110 millions. 

Il est possible que le pourcentage des blessés psychiques de la vie quotidienne soit bien plus important que ceux de la Grande Guerre en ce temps là.

Les guerres collectives ou individuelles sont des évènements mineures chez les humains comme chez tous les animaux. 

La concurrence est permanente et ce sont les mieux adaptés qui l'emportent. Mais la concurrence ce n'est pas la guerre et la meilleure adaptation ce n'est pas la lutte pour la vie - "the struggle for life" - mais le mouvement naturelle de l'évolution du non-vivant et des vivants.

Copyright - GS