mercredi 1 octobre 2014

main (explications)



FC

Éthologie

Les humains appartiennent à l'ordre des primates. Dans la famille des mammifères, ce sont des animaux qui se sont développés dans les arbres.

Cela leur a donné deux avantages par rapport aux mammifères terrestres: l'émergence des mains et le développement important du cerveau. Tout cela est lié à la mouvance et à la complexité du lieu de vie qu'ils ont choisi.

Les mammifères qui ne vivent pas dans les arbres possèdent quatre membres dont les fonctions sont peu différenciées. Quand ils sont en quête de ressources de vie, ils les mettent tous en œuvre.

Chez les humains, il y a une forte différenciation entre les mains et les pieds. Ils peuvent travailler en utilisant leurs quatre membres. Mais ils le peuvent également en n'utilisant que deux d'entre eux: les mains ou les pieds.

Sur un banc, un humain est en quête de ses ressources de vie essentiellement grâce à ses mains.  

Copyright - GS



Commentaires  et explications


1) De tous temps l’humain a eu besoin de se poser, de réfléchir, de regarder.
L'humain comme tous les vivants est en permanence en quête de ressources de vie et de reproduction. Les vivants sont soumis au rythme de la Terre. La nuit, la plupart des animaux dorment car il n'y a pas de lumière sauf depuis l'apparition du feu il y a 400 000 ans, l'invention de l'éclairage urbain et enfin l'apparition de l'électricité. Il est possible que dans un lointain avenir, si le prix de la lumière reste marginale, le régime éveil/sommeil soit très différent. Dans une grotte, l'éveil peut durer 35 heures. 


La nuit dure 24 heures. Ce n'était pas toujours le cas

Date
Période géologique
Nombre de jours par an9
Durée du jour10
Présent
Actuelle
365
24 heures
− 100 millions d'années
380
23 heures
− 200 millions d'années
390
22.5 heures
− 300 millions d'années
400
22 heures
− 400 millions d'années
410
21.5 heures
− 500 millions d'années
425
20.5 heures
− 1200 millions d'années
493,2
17.7 heures
− 2500 millions d'années
714
12.3 heures
− 4500 millions d'années (âge de la Terre)
1434
6.1 heures


2) Doté d’un cerveau comme tous animaux humains et non humains, celui-ci a besoin de réflexions, d’arrêt pour concentrer ses pensées.

Tous les vivants pensent. Le non vivant pense également. Pour une raison bien simple: l'humain est une forme du vivant et le vivant, une forme du non-vivant. C'est un problème de congruence: un sous-ensemble ne peut comprendre l'ensemble dont il fait partie. Et en retour, l'ensemble n'est pas son ensemble. Tous les animaux sont au niveau de l'humain, il faut leur accorder  également : réflexions et arrêt pour concentrer ses pensées

3) Les grandes réflexions sont soit solitaires soit sociales.
Pour tous les animaux.

4) Ce sont les confrontations d’opinions qui enrichissent et font avancer les idées. 
Non: c'est le mieux adapté qui l'emporte car ce qui compte ce sont les ressources acquises et non les échanges de paroles.

5) La présence du banc occasionne l’éclosion des pensées utiles
Le banc est une technologie humaine. Tous les vivants pensent mais très peu s'assoient que un banc. Ici aussi ce qui compte ce ne sont pas des pensées utiles mais des ressources acquises.


6) Pour trouver ses ressources de vie l’humain a besoin ponctuellement de faire « le point ».
On trouve ou on n'en trouve pas quelque soit la démarche préalable. Cela concerne tous les vivants. 
7) Pour trouver ses ressources de reproduction, la sociabilité, le banc se prête admirablement bien. 
Un banc n'est pas fondateur d'un groupe car on n'y est pas en quête de ressources de vie.. Une usine est un groupe car on y travaille.

8) Là s’y développent les idées propices à des projets de regroupements familiaux, amicaux, amoureux.
Les idées en dehors d'un groupe ou d'une quête de ressources sont inefficaces. 
9) Le banc participe, contribue, à l’évolution de la mise au point des ressources de vie mais surtout de reproduction.
Le banc est un morceau de bois. Ce qui compte ce sont les vivants. Des vivants assis ne sont pas en quête de ressources de vie. Il y a très peu de bancs de réflexion dans les millions d'usines chez les humains. 

Copyright - GS