lundi 17 novembre 2014

corruption



Éthologie 

Tous les vivants sont en quête de ressources de vie et chacun maximise sa quête. Cela est vrai pour les humains.

Les quêtes sont cruelles et elles donnent lieu à des guerres.
Elles peuvent ne pas être cruelles.
Dans tous les cas, c'est le mieux adapté qui l'emporte. 

Il l'emporte soit en respectant les règles du groupe: il y a des humains immensément riches qui ne sont pas corrompus.
Ils peuvent ne pas respecter les règles: il y a des humains immensément riches qui sont corrompus.

Ceux qui sont corrompus peuvent être exclus mais un bon nombre ne le sont pas. 

Des humains qui ont maximisé leur quête peuvent terminer dans la pauvreté.
La majorité des humains sont pauvres. 
La pauvreté n'empêche pas les humains de passer de 1 milliard d'humains en 1800 à 9 milliards en 2050.
Un pauvre est un vivant adapté. 
Seuls les vivants non adaptés disparaissent.

Copyright - GS