samedi 22 novembre 2014

mongol


L'Empire des steppes

René Grousset - L'Empire des steppes - Attila, Gengis-Khan, Tamerlan (1938)


Éthologie

Les pasteurs nomades de l'Est de l'Eurasie attaquent 
- la Chine et l'Inde depuis la date de leur émergence il y a environ 2000 ans jusqu'au XIII° siècle
- l'Europe Occidentale au V° siècle 
- et l'Europe slave ainsi que la Russie Kiévienne dès le XI° siècle jusqu'au XV° siècle.

Ils sont puissants à l'époque du mode de production domestique et au début du mode de production industriel. Les vastes prairies de l'Est de L'Eurasie leur fournissent des bovins, des ovins et des chevaux en très grand nombre. Ils ne cessent d'augmenter leurs territoires pour augmenter leurs ressources de vie. Le fer facile d'accès leur apporte des armes en métal et notamment des épées. Leur population ne cesse de croitre. Il y a beaucoup de disparus et beaucoup de nouveaux nés. 

Ils ont en face d'eux en Europe Occidentale et en Eurasie des humains qui connaissent les mêmes modes de production. Mais ces humains domestiquent également les plantes. Et peu à peu, ils les dépassent en ressources industrielles.

La sédentarisation est mieux adaptée que le pastoralisme. Les nations nomades doivent détruire un maximum d'ennemis car ils ne peuvent les intégrer dans leur groupes et ils ne peuvent les emmener comme prisonniers pour lesquels ils faut des gardiens et des ressources de vie. Attila, Gengis Khan et Tamerlan sont célèbres en tant que "fléaux des dieux". 


Résultat: il ne reste plus que quelques petits états qui en émanent en Asie Centrale. Ils sont majoritairement sédentarisés. 

Seuls le mode de production humain est nomade mais il est à l'origine de quelques millions d'humains seulement alors que les modes de production domestique et industriel essentiellement sédentaires donnent naissance à des centaines de millions et à des milliards d'humains. 

------

Quelques notes sur le mode de production domestique et le mode de production industriel chez les Mongols des XII° et XIII° siècles.

(page 283) " Au campement, dit M. Grenard, le soldat porte un bonnet de fourrures à oreillettes, des bas de feutre et des bottes, une pelisse descendant au-dessous du genou. A la bataille, il coiffe un casque de cuir couvrant la nuque, endosse une cuirasse solide en lattes de cuir laqué noir. Les armes offensives consistent en deux arcs par hommes et deux carquois, un sabre courbe, une hachette et une massue de fer pendue à la selle, une pique munie d'un croc pour démonter les cavaliers, une corde en crins de cheval, à noeud coulant". 

Au Mongol il faut associer le cheval de Mongolie. 


1) Ressources de vie ayant leur origine dans le mode de production domestique:

- un bonnet de fourrures à oreillettes,

- des bas de feutre et des bottes,

- une pelisse

- un casque de cuir

- une cuirasse solide en lattes de cuir laqué noir

- deux arcs et deux carquois,

- une corde en crins de cheval

- le cheval de Mongolie. 



2) Ressources de vie ayant leur origine dans le mode de production industriel:

- un sabre courbe,

- une hachette

- une massue de fer

- une pique munie d'un croc 

Les Mongols dominent l'Eurasie Centrale et Orientale jusqu'au XV° siècle mais sont battus par les humains de l'Eurasie Occidentale car ces derniers possèdent plus de ressources de vie ayant leur origine dans le mode de production industriel tels que casques de fer, cuirasses de fer, arbalètes et bientôt des arquebuses et des bombardes. A partir du quinzième siècle, la Russie au centre et la Chine à l'Est l'emportent également sur eux. C'est l'artillerie dont sont dotés ces deux groupes à partir du XV° siècle qui marque la fin des empires mongoles.



Copyright - GS